Bordeaux: L’Hermione attendue mardi soir pour sa première escale

EVENEMENT La frégate devrait passer le pont Chaban-Delmas à 19h mardi 7 octobre…

Mickaël Bosredon

— 

In this photo dated, Sunday, Sept. 7, 2014, the three masts of the 213 feet long frigate Hermione whose hull is made entirely of oak sails on its first test on the sea toward the Ile d'Aix, southwest France. Since 1997, a passionate team rebuilt the frigate Hermione, which, in 1780, allowed La Fayette to cross the Atlantic to America and join the American rebels in their struggle for independence. The Hermione Lafayette Trip project is aimed to cross the Atlantic in 2015. (AP Photo/David Compain, City of Rochefort)/PAR503/190408267394/PHOTO DATED SUNDAY, SEPT. 7, 2014. AP PROVIDE ACCESS TO THIS PUBLICY DISTRIBUTED HAND OUT PHOTO PROVIDED BY THE CITY OF ROCHEFORT/1409091047
In this photo dated, Sunday, Sept. 7, 2014, the three masts of the 213 feet long frigate Hermione whose hull is made entirely of oak sails on its first test on the sea toward the Ile d'Aix, southwest France. Since 1997, a passionate team rebuilt the frigate Hermione, which, in 1780, allowed La Fayette to cross the Atlantic to America and join the American rebels in their struggle for independence. The Hermione Lafayette Trip project is aimed to cross the Atlantic in 2015. (AP Photo/David Compain, City of Rochefort)/PAR503/190408267394/PHOTO DATED SUNDAY, SEPT. 7, 2014. AP PROVIDE ACCESS TO THIS PUBLICY DISTRIBUTED HAND OUT PHOTO PROVIDED BY THE CITY OF ROCHEFORT/1409091047 — David Compain/AP/SIPA

Elle arrive enfin. La frégate L’Hermione, reconstituée à l’identique de l’origine après 17 années de chantier à l’arsenal de Rochefort, effectuera sa première escale à Bordeaux. Le navire, de plus de 65m de long et 1.200 tonnes, est attendu pour 19h sous le pont Chaban-Delmas mardi 7 octobre. Un passage qui devrait attirer la foule sur les quais de Bordeaux.

Il sera ensuite amarré au ponton d’honneur, quai Richelieu, et ouvert à la visite du grand public. L’événement se fera en musique, et une mise en lumière du navire s’effectuera dès son arrivée, pour pouvoir l’admirer de nuit également, chaque soir à partir de 20h.

10.000 billets déjà écoulés

Des billets, au tarif de 5€, seront mis en vente sur place mercredi 8 et jeudi 9, dès 9h30. Les visites auront lieu de 10h à 17h. Quatre cent personnes par heure seront autorisées à monter à bord, pour un parcours d’une vingtaine de minutes. Les 10.000 billets mis en vente pour les visites sur réservation, les 10, 11 et 12 octobre, sont, eux, déjà écoulés depuis plusieurs mois.

Il sera également possible de monter à bord de bateaux pour suivre l’arrivée et le départ du monument: réservations auprès de l'office de tourisme (05.56.00.66.24), des Croisières Burdigala (05.56.49.36.88), de Bordeaux River Cruise (05.56.39.27.66) ou sur www.bordeaux-tourisme.com, www.croisieresburdigala.fr, croisiere-bordeaux.com.

Exposition, conférence et animations

Jusqu’au 13 octobre, un espace Bordeaux Patrimoine mondial, installé place de la Bourse, accueillera une exposition sur le thème: «Bordeaux et l’indépendance américaine, une sélection des Archives municipales». Un film sur le chantier de l’Hermione sera également projeté. Le 10 octobre à 10h, une conférence sur L’Hermione sera donnée au musée d’Aquitaine, par Emmanuel de Fontainieu, directeur du centre international de la mer à Rochefort, Guy Gautreau, de l’association Hermione-La Fayette et Benedict Donnelly, président de l’association.

Des animations, organisées notamment par le chantier Tramasset, auront lieu tous les jours du 8 au 12 octobre. Alain Juppé quant à lui inaugurera le ponton Lafayette samedi 11 octobre à 17h, en présence d’un représentant de l’Ambassade des Etats-Unis en France.

L’Hermione est connue pour avoir conduit Gilbert du Motier, marquis de La Fayette, aux Etats-Unis en 1780, lui permettant de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.