Alain Juppé répond à Bernadette Chirac

POLITIQUE L'ancienne première dame a déclaré ce lundi que le maire de Bordeaux «est très très froid et n'attire pas les gens»...

Mickaël Bosredon

— 

Alain Juppé le 8 juillet 2014 au siège de l'UMP à Paris
Alain Juppé le 8 juillet 2014 au siège de l'UMP à Paris — Kenzo Tribouillard AFP

Le réponse du berger à la bergère. «Pas de commentaire sur les propos de Bernadette Chirac. J’ai vu récemment Jacques Chirac et ça a été un moment de grande convivialité», a déclaré Alain Juppé avant le conseil municipal de Bordeaux, en début d’après-midi ce lundi. «Il m’a confirmé son sentiment, à savoir que j’étais le meilleur d’entre nous», a-t-il poursuivi, pince-sans-rire.

Et d'ajouter: «Les déclarations de Bernadette Chirac ne me préoccupent pas du tout. Il y a bien longtemps que cette image appartient au passé. Est-ce que vous pensez que les Bordelais me trouvent trop froid? Il y a des stéréotypes qui durent dans la vie.»

«Il est très très froid et n'attire pas les gens»

Bernadette Chirac, soutien de Nicolas Sarkozy, avait jugé ce lundi que le maire de Bordeaux ne remporterait pas les primaires UMP pour l'élection présidentielle de 2017, car «il est très très froid et n'attire pas les gens».

Interrogée sur la compétition qui s'annonce entre Nicolas Sarkozy et Alain Juppé pour aller jusqu'à la présidentielle de 2017, Bernadette Chirac a demandé: «Alain Juppé ? Qu'est ce qu'Alain Juppé a à voir avec Nicolas Sarkozy?»