Bordeaux: Une piste de ski synthétique ouvre ce mercredi à Eysines

LOISIRS Le premier centre de ski en salle de France ouvre ce mercredi dans la banlieue bordelaise...

Elsa Provenzano

— 

A Bordeaux, le 29 septembre 2014, Urban ski Bordeaux ouvre le 1er octobre.
A Bordeaux, le 29 septembre 2014, Urban ski Bordeaux ouvre le 1er octobre. — E.Provenzano / 20 Minutes

Skier à seulement 20 minutes de Bordeaux, ce sera possible à partir de ce mercredi. Le premier centre de ski en salle de France «Urban Ski Bordeaux» ouvre ses portes à Eysines, dans un ancien hangar entièrement réaménagé pour accueillir une piste synthétique sans fin, adaptée aux skieurs et snowboardeurs de tous niveaux.

Le moniteur module la piste à l'aide d'une télécommande

Le tapis à base de polypropylène, une sorte de plastique, est légèrement humidifié. Après avoir chaussé les chaussures et les skis (fournis par le centre), on peut commencer en douceur, en tenant la barre située au pied du tapis. Le moniteur adapte la vitesse (d'1 km/h à 25 km/h) à l'aide d'une télécommande, en fonction du niveau de l'élève et peut stopper le glissement continu de la piste, lorsqu'il observe un déséquilibre par exemple.

Pour les débutants et les skieurs confirmés

Le centre propose des conditions particulièrement rassurantes pour les néophytes et les enfants.«Ce peut être pour se remettre en jambes avant d'aller skier ou pour reprendre confiance lorsqu'on a une forte appréhension. Le centre s'adresse aussi à ceux qui veulent développer leur technique et ressentir de nouvelles sensations ou aux compétiteurs qui veulent réaliser des performances», explique Nicolas Baudry, le moniteur du site, titulaire du brevet d'état d'éducateur sportif (BEES) pour l'enseignement du ski alpin. «Avant de nager dans l'océan, les enfants prennent des cours à la piscine, la piste peut jouer ce rôle de préparation à la montagne»,ajoute ce professionnel. «On s'adresse aussi bien aux sportifs qu'à ceux qui veulent pratiquer le ski comme un loisir», résume Elisabeth Capponi, chargée de la communication.

«Une heure équivaut à une grosse demi-journée de ski»

La piste fait ressortir les défauts et permet de bien travailler dessus, notamment grâce au miroir qui lui fait face. «Une heure équivaut à une grosse demi-journée de ski à la montagne, au niveau de l'apport technique, précise le moniteur. Mais l'objectif bien sûr, c'est d'aller à la montagne après». La salle peut accueillir jusqu'à six personnes dont trois sur la piste en même temps. Sur une heure, il y a 30 minutes effectives sur le tapis. Un mur d'escalade qui se déroule au fur et à mesure de l'ascension est aussi à disposition dans la salle.

C'est Harald Bonzet, d'origine néerlandaise, qui est à l'origine de ce projet. Il voulait rendre davantage accessible la pratique du ski, en important en France le concept de ski indoor, qui existe déjà en Hollande. Il l'a d'abord expérimenté à petite échelle sur Bergerac en Dordogne, du 1er novembre 2013 à juin 2014. L'équipe ne doute pas que ce concept innovant soit très porteur et très utile, notamment pour ceux qui veulent préparer la saison qui commence en décembre.

Séances sur rendez-vous uniquement : 05 56 45 32 56.

3 rue des Frères-Lumière à Eysines.