Bordeaux: De l’amiante à la piscine Galin

ENVIRONNEMENT La structure restera fermée jusqu’à la fin de l’année 2015, vient d’annoncer la mairie

Mickaël Bosredon

— 

Illustration piscine.
Illustration piscine. — FAYOLLE/SIPA

La fermeture était prévue du 1er au 14 septembre 2014. Elle durera finalement jusqu’à la fin de l’année 2015.

«Durant la fermeture technique de la piscine Galin (obligation réglementaire pour la vidange des bassins), la Ville de Bordeaux  a effectué des travaux de remplacement de la centrale de traitement d'air, explique la municipalité. A cette occasion, le «Diagnostic avant travaux» a révélé la présence d’amiante dans les gaines de ventilation alors que les précédents diagnostics techniques réalisés jusqu’alors, n'en avaient pas détecté.»

Agents et usagers n'ont pas été exposés assure la ville

Les résultats des analyses d’air «ont révélé qu’agents et usagers n’avaient pas été exposés à un risque sanitaire» assure la ville. «Cependant, du fait de l’ancienneté des installations datant de la construction de la piscine en 1966 et d’un éventuel risque de dégradation de celles-ci, la Ville de  Bordeaux a décidé de fermer l’établissement afin de procéder aux travaux  nécessaires à la réouverture de la structure.» La piscine Galin ne devrait pas rouvrir avant fin 2015.

«La natation scolaire et les activités péri-éducatives liées à la reforme des rythmes scolaires seront maintenues par redéploiement dans les autres piscines de la Ville dont les effectifs seront renforcés par le personnel habituellement en poste à Galin. Il va de plus être demandé un effort à chaque club d’activité aquatique de manière à redistribuer au moins 80% des créneaux des clubs de la rive droite selon un principe de solidarité.»