La Manif pour tous revient à Bordeaux

SOCIETE Le mouvement qui s’était opposé au mariage homosexuel appelle de nouveau à battre le pavé, le 5 octobre à Bordeaux, cette fois-ci pour s’opposer à la Gestation pour autrui (GPA)…

20 Minutes avec AFP

— 

Environ 200 véhicules aux couleurs de la Manif pour tous, ainsi que quelques dizaines de deux-roues -- motos, scooters et vélos -- ont bruyamment manifesté samedi après-midi dans les rues de Bordeaux pour dire "stop à la familiphobie", a constaté l'AFP.
Environ 200 véhicules aux couleurs de la Manif pour tous, ainsi que quelques dizaines de deux-roues -- motos, scooters et vélos -- ont bruyamment manifesté samedi après-midi dans les rues de Bordeaux pour dire "stop à la familiphobie", a constaté l'AFP. — Mehdi Fedouach AFP

Neuf mois après sa dernière manifestation, La Manif pour tous (MPT) appelle à battre le pavé le 5 octobre à Paris et à Bordeaux pour demander «l'abolition universelle» de la gestation pour autrui (GPA), a déclaré mercredi sa présidente Ludivine de la Rochère.

«Le mot d'ordre c'est l'abolition universelle de la GPA car la GPA doit être combattue à tout prix», a-t-elle affirmé lors d'une conférence de presse de ce mouvement né en 2012 pour s'opposer au mariage homosexuel.

«L'humain n'est pas une marchandise» et l'appel à abroger la loi Taubira sur le mariage homosexuel (sans rétroactivité) seront les autres mots d'ordre de la mobilisation du 5 octobre.

Illégale en France

Si la GPA est illégale en France, La Manif pour tous estime que la circulaire Taubira de janvier 2013 visant à faciliter l'obtention de certificats de nationalité pour les enfants de pères français nés de mères porteuses à l'étranger facilite le contournement de cette interdiction.

Le débat avait rebondi fin juin lorsque la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné la France pour son refus de transcrire les actes de filiation d'enfants nés par GPA à l'étranger. Cette question d'état civil est distincte du certificat de nationalité prévu par la circulaire Taubira.