Bordeaux: Les nouveaux usages de la voiture

DEPLACEMENTS A l’occasion de la semaine de la mobilité, les opérateurs de l’autopartage à Bordeaux ont dressé le bilan de leurs activités. Leur implantation sur le territoire est de plus en plus forte…

Mickaël Bosredon

— 

Le réseau d'autopartage Citiz à Bordeaux
Le réseau d'autopartage Citiz à Bordeaux — M.BOSREDON/20MINUTES

L’autopartage continue de se déployer sur la communauté urbaine de Bordeaux. A l’occasion de la semaine de la mobilité, qui démarre ce mardi, les principaux opérateurs de ce système de locations de véhicules en libre service pour de courtes durées, ont montré que leur implantation est de plus en plus forte.

Opérateur «historique», le système Autocool, qui a intégré le réseau Citiz l’année dernière, existe ainsi depuis dix ans. «Citiz est un réseau national de coopératives d’autopartage qui couvre 80 communes en France avec 15.000 abonnés. Et c’est 800 voitures accessibles à l’ensemble des abonnés» indique la présidente nationale de Citiz. A Bordeaux, la flotte représente 55 voitures réparties sur 27 stations. «Quelques nouvelles stations vont être installées sur le cours Arnozan et Chartrons-Nord» a annoncé sa présidente. «L’usage type» d’un véhicule de cette flotte, «c’est pour une demi-journée et sur une distance de 30 à 50 km» précise Nicolas Guenro, directeur général de Citiz à Bordeaux.

Nicolas Guenro, directeur de Citiz à Bordeaux:

14.000 locations de BlueCub depuis le 9 janvier

Arrivé à Bordeaux le 9 janvier dernier, le système BlueCub mis en place par le groupe Bolloré propose lui des voitures en autopartage 100% électriques. «Nous comptabilisons 14.000 locations et plus de 1.400 abonnements vendus, détaille François-Xavier Gardere, directeur de BlueCub. Actuellement nous disposons de 40 stations pour 90 véhicules, et nous allons commencer la seconde phase de déploiement qui nous amènera d’ici à l’été 2015 à 80 stations pour 200 véhicules. Nous irons notamment sur des communes où nous ne sommes pas encore présents, comme Bègles et Pessac, et nous espérons pouvoir couvrir la moitié des villes de la CUB.»

François-Xavier Gardere (à gauche) et Adrien Perrot, responsable commercial de BlueCub:

Un trajet moyen en BlueCub dure 38 minutes pour une distance de 7 kilomètres. «On a eu des clients qui ont fait l’aller-retour jusqu’à Lacanau sans problème» assure François-Xavier Gardere.

Koolicar, la location de voitures entre particuliers

Partant du constat qu’une voiture particulière est immobilisée environ 95% du temps, Koolicar propose de son côté de l’autopartage entre particuliers. «Le système est assez simple, explique Frédérique Lorentz, chargée du marketing: nous plaçons des boîtiers dans les véhicules de particuliers enregistrés dans notre réseau, qui permettent de comptabiliser le temps et la distance parcourue, et nous facturons au locataire en fonction de ces deux données. Cela coûte 2€ de l’heure et 30 centimes du km, avec des tarifs dégressifs. L’assurance et le carburant sont compris. Nous prenons une commission de 30% sur chaque location.»

Frédérique Lorentz, de koolicar:

Le locataire, inscrit sur le site de Koolicar, possède un badge pour emprunter la voiture. «Il n’y a pas d’échange de clés entre le propriétaire et le locataire: les voitures sont géolocalisées et stationnées dans la rue. On ne donne jamais l’adresse de la voiture tant qu’elle n’est pas réservée. En revanche, un quart d’heure avant le début de la location le locataire reçoit un SMS avec l’adresse du véhicule. On lui demande ensuite de la ramener dans un rayon proche de là où il l’a prise.» Le temps moyen d’emprunt de est deux à trois heures.

Expérimenté à Bordeaux, Bègles et Cannes depuis 2011, Koolicar se développe depuis l’année dernière au niveau national, notamment en région parisienne. «Nous venons d’effectuer une levée de fonds de 2,6 millions d’euros auprès de notre partenaire historique, la Maif, qui va nous permettre d’équiper 6.000 voitures en France.» Koolicar espère convaincre de nouveaux propriétaires de rejoindre son réseau, et vise une cinquantaine de véhicules sur la CUB.