Aquitaine: Le TER nouvelle génération est arrivé

TRANSPORTS Le Regio 2N, TER à deux étages, a effectué sa première marche à blanc ce lundi entre Bordeaux et Arcachon...

Mickaël Bosredon

— 

Intérieur du nouveau Regio 2N, TER de la région Aquitaine
Intérieur du nouveau Regio 2N, TER de la région Aquitaine — M.BOSREDON/20MINUTES

La région Aquitaine a réceptionné ce lundi son premier TER Régio 2N, du fabricant canadien Bombardier. Il a effectué une liaison entre Bordeaux et Arcachon, qui s'est déroulée sans encombre. La première mise en circulation commerciale se fera dans le courant du mois de décembre, sur cette même ligne, la plus chargée du réseau avec 8.000 voyageurs par jour. Vingt-quatre rames ont été commandées, qui viendront, avec les Régiolis d'Alstom, remplacer une grande partie des anciens TER du réseau régional d'ici à 2016.

La particularité du Régio 2N est qu'il s'agit d'un train à deux niveaux. C'est même le premier TER à étage à circuler en Aquitaine. Ce qui offre un plus grand confort, avec davantage d'espaces, pour les voyageurs, et une plus grande capacité (331 places assises) que les anciens trains. «Et en plus, depuis le niveau supérieur, on peut voir le Bassin d'Arcachon!» s'est réjoui le président de la région Aquitaine, Alain Rousset, qui effectuait la visite inaugurale ce lundi.

C'est la région qui finance entièrement l'achat de ces rames, à hauteur de 235 millions d'euros. Elle a opté pour la version courte (81 m de long) du regio 2N, qui existe également en version extra-longue ou avec un seul niveau. Neuf régions ont passé commande de ces nouveaux TER, qui sont fabriqués dans l'usine de Crespin, dans le Nord.