Rentrée: Comment éviter solvants et colorants dans les cartables?

SANTE En cette période de rentrée, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) informe sur les dangers que peuvent représenter certaines fournitures scolaires...

Elsa Provenzano

— 

Le 2 septembre 2014, rentrée des classes à l'école Sousa Mendes de Bordeaux
Le 2 septembre 2014, rentrée des classes à l'école Sousa Mendes de Bordeaux — M.Bosredon/20Minutes

Les salles de classe ne sont pas à l’abri de la pollution, puisqu’on sait que la concentration de polluants est deux à cinq fois supérieure dans les bâtiments qu’à l’extérieur. Partant du constat que solvants, métaux lourds et conservateurs contenus dans certaines fournitures scolaires peuvent se retrouver dans l’air intérieur des classes, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) propose un guide appelé «Le cartable sain» pour aider les parents à choisir le matériel de classe de leurs enfants.

Une réglementation sur la qualité de l’air en 2015

«Nous assistons aujourd’hui à une augmentation de certaines pathologies (allergies, asthmes, cancers des enfants, troubles d’attention et d’apprentissage, troubles de reproduction), suspectées d’avoir un lien avec une exposition chronique et prolongée à de faibles doses de polluant», explique Antoine Bonsch, chargé des achats responsables à l’Ademe Aquitaine. L’initiative du «Cartable sain», portée par le conseil général de la Gironde et l’Ademe Aquitaine prépare la réglementation qui contrôlera, à partir de janvier 2015, la qualité de l’air dans les bâtiments recevant des enfants de moins de six ans, un public particulièrement vulnérable. Les contrôles seront ensuite étendus à d’autres établissements.

Pas de gommes fantaisies ni de crayons à papier vernis

Dans le petit guide, accessible en ligne, il est par exemple recommandé, pour éviter la colle, de choisir des cahiers brochés ou à spirales et de choisir une colle sans solvant (à base d’eau ou à base végétale). Les enfants ayant tendance à mâchonner le bout de leur crayon, l’Ademe préconise aussi de privilégier ceux en bois, non vernis. Pour les gommes il faut éviter les modèles fantaisies, parfumés et teintés et leur préférer celles en caoutchouc naturel ou synthétique, sans PVC. Les labels fiables sont clairement identifiés sur le site, pour permettre aux parents de se repérer.

«Il faut aussi faire l’inventaire de ce qui peut être récupéré de la rentrée dernière et acheter des produits simples, robustes, rechargeables et si possible, en matières recyclées», commente Antoine Bonsch. L’internaute peut remplir son panier en ligne et imprimer sa liste de courses, par la suite. Ces produits moins nocifs pour la santé et l’environnement ne sont pas forcément plus chers. «Les acheteurs publics peuvent même faire des économies avec les achats responsables», assure Antoine Bonsch.

L’école Rosa Bonheur à Bassens (Gironde), dans laquelle cette initiative «Cartable Sain» a été présentée, a déjà été sensibilisée à l’opération. La ville travaille en ce moment à la rédaction d’un marché sur les fournitures scolaires et administratives saines qui sera effectif à partir de janvier 2015. D’ici là, les enseignants vont être amenés à tester des échantillons.