Bordeaux: Mios Biganos - Bègles aimerait disputer des matchs à Jean Dauguet

HANDBALL L’UMB-B veut profiter de la rétrogradation des Girondins HB pour jouer quelques affiches dans la salle bordelaise…

Marc Nouaux

— 

BËgles, le 26 ao˚t 2014 - Bernard Coly, prÈsident de l'UMB-B et son entraÓneur, Emmanuel Mayonnade.
BËgles, le 26 ao˚t 2014 - Bernard Coly, prÈsident de l'UMB-B et son entraÓneur, Emmanuel Mayonnade. — Marc Nouaux / 20 Minutes

Les JSA basket ont déménagé aux Peupliers dans le quartier de Saint-Augustin et les Girondins HB ont été rétrogradé administrativement en N2 (quatrième échelon national). La salle Jean Dauguet, qui peut recevoir jusqu'à 2 300 personnes, ne devrait pas accueillir de matchs de haut niveau cette saison. Une aubaine pour le président de l’UMB-B, Bernard Coly qui aimerait pouvoir en profiter en raison de la faible capacité d'accueil de la salle Duhourquet à Bègles (650 spectateurs).

 «Nous avons demandé un entretien à la mairie de Bordeaux pour aller dans ce sens, explique le dirigeant. Les choses ont évolué cet été. On sait que les Girondins, en N2, joueront le samedi. Disputer les matchs le vendredi soir ne nous dérange pas.»

Un tiers des matchs de championnat doit se jouer à Biganos

La demande du club de l’UMB-B ne concernera cependant que quelques dates ciblées puisqu’ils disputeront au moins le tiers de leurs matchs de championnat dans la salle de Biganos (400 places), en raison d’un accord les liant à leur sponsor, Smurfit-Kappa.

«On veut cibler les grosses affiches et nous verrons aussi pour la Coupe d’Europe, poursuit Coly. L’an passé, nous sommes allés jouer à La Teste ou à Agen mais cela fait loin. Jouer l’Europe à Bordeaux serait une très bonne solution pour nous.»

La Mairie de Bordeaux y est tout à fait favorable

La Mairie de Bordeaux n'est d'ailleurs pas contre l'idée. L'adjointe au maire de Bordeaux en charge des sports, Arielle Piazza, a en tout cas évoqué le sujet avec enthousiasme. «Pourquoi pas des matchs de l'UMB-B supplémentaires à Dauguet? J'y suis tout à fait favorable. Cela va dans le sens du développement du sport féminin que je souhaite pour Bordeaux, l'agglomération et sa région. Mais à condition d'y associer en avant-match notre équipe féminin de handball du BEC (Bordeaux Etudiants Club, les filles évoluent en N2, soit le quatrième échelon national) pour une plus grande émulation fidèlement et sportivement.»