L'Aquitaine, colosse aux pieds d'argile

EMPLOI Plusieurs filières ont souffert en 2006 en Aquitaine, pourtant, la baisse du taux de chômage se poursuit : en décembre 2006, il s'élevait à 8,5 %, contre 9,6 % l'année précédente. Une substitution s'est opérée entre les services et les autres secteur...

©2006 20 minutes

— 

Plusieurs filières ont souffert en 2006 en Aquitaine, pourtant, la baisse du taux de chômage se poursuit : en décembre 2006, il s'élevait à 8,5 %, contre 9,6 % l'année précédente. Une substitution s'est opérée entre les services et les autres secteurs d'activité. Les premiers représentent une part importante de l'économie. Pour preuve, les difficultés que connaissent l'industrie ou l'agriculture ont un faible impact sur l'économie régionale. S'il n'y a pas eu de grandes reprises en 2006, on est allé vers un mieux, selon le comité économique et social régional (CESR) qui présentait hier, la conjoncture régionale pour 2006.- Agriculture : après avoir touché « le fond du fond » en 2005, ce secteur, toujours fragile, semble bénéficier de signes de redressement, et les professionnels envisagent une augmentation du revenu agricole. Les perspectives d'avenir sont, en partie, positives grâce au biocarburant. En 2008, l'usine de fabrication d'éthanol à Lacq devrait atteindre les 160 000 tonnes par an.- Bois : « En deux ans, on est passé de stocks importants à une pénurie », commente Pierre Delfaud, le rapporteur. Les Landes souffrent désormais d'une surexploitation. La région va peut-être devoir réviser ses projets de développement du chauffage au bois...- Industrie : Le CESR a constaté une nette amélioration des exportations, mais, en Gironde, l'industrie est le seul secteur qui n'a cessé de voir baisser ses effectifs depuis 2005. Les patrons ne sont pas optimistes pour 2007.- Services : Les services aux entreprises ont progressé, mais une stabilisation est attendue pour 2007.

O. Dupont