Ligue 1: A la découverte de Tiago Ilori, le jeune défenseur prêté par Liverpool aux Girondins

FOOTBALL Méconnu en France, le jeune défenseur central portugais de 21 ans avait été acheté par Liverpool il y a un an pour dix millions d'euros…

Marc Nouaux

— 

Tiago Ilori (à d.), jeune défenseur central portugais lors d'un match entre le Sporting Lisbonne et Benfica le 21 avril 2013
Tiago Ilori (à d.), jeune défenseur central portugais lors d'un match entre le Sporting Lisbonne et Benfica le 21 avril 2013 — FRANCISCO LEONG / AFP

Tiago Ilori n’est pas un nom qui parle au public français. Arrivé ce week-end en Gironde pour conclure un prêt d’un an en provenance de Liverpool, l’international portugais né en Angleterre est encore méconnu. Même s’il a été acheté au Sporting Lisbonne pour une forte somme par les Reds (10 millions d’euros), il n’a jamais joué avec eux en professionnel. Face à la forte concurrence (Agger, Sakho, Skrtel, Touré), le longiligne arrière central a dû être prêté à Grenade, en Liga, lors des six derniers mois de la saison passée.

C’est en Andalousie qu’il a rencontré Alexandre Coeff, jeune défenseur français passé par Brest et Lens et avec qui il était en concurrence pour le deuxième poste d’arrière central. «C’est un garçon plutôt timide et renfermé mais sur le terrain, il ne l’est pas. Il parle beaucoup et prend des initiatives. On peut lui reprocher parfois d’être trop tranquille mais quand arrive le duel, il y va à fond.»

«C’est le type de joueur que Sagnol aime bien»

Sélectionné dans toutes les équipes nationales de jeunes au Portugal, Ilori «a toutes les qualités du défenseur central moderne, selon Coeff. C’est un joueur très athlétique, il a un bon jeu de tête, techniquement c’est bien, il a les deux pieds, il peut jouer axe gauche ou axe droit et en plus, il va vite. Son seul défaut, c’est qu’il manque d’expérience car il a joué à peine vingt ou trente matchs en pro. Et parfois, il dégage peut-être trop de sérénité dans le sens où il est trop confiant et manque de rigueur. Mais cela viendra avec l’expérience.»

Alors qu’il sera en concurrence avec Pallois et Planus pour une place en défense centrale aux côtés du capitaine Lamine Sané, l’ex-joueur du Sporting a toutes les qualités pour plaire à son entraîneur selon son ancien coéquipier. «C’est le type de joueur que Willy Sagnol aime bien. J’ai connu le coach avec les espoirs, et pour en avoir parlé avec lui, sa manière de jouer correspond à ce qu’il aime comme profil. Un défenseur rapide, bon de la tête et technique.»

 

Interrogé par le site du club, Ilori, qui s’est dit «impressionné» par la démonstration de ses nouveaux coéquipiers contre Monaco, dimanche, a annoncé ses objectifs personnels. «Je suis ici pour aider l’équipe. A titre personnel, j’ai un contrat avec Liverpool et j’espère pouvoir y retourner et jouer la saison prochaine. Avant cela, je veux aider les Girondins et faire tout ce que je peux pour cette équipe.»

«Il faudra qu’il mette son objectif personnel au service du collectif, estime Coeff. Il doit se servir de cette saison pour apprendre et rebondir. C’est un très bon professionnel et un gros bosseur. S’il sent qu’il doit faire plus, il va faire des séances de musculation supplémentaires et il demande s’il peut faire du rab après l’entraînement.»