Avis de rock sur les marais

CULTURE Un nouveau festival de musique se lance dans le Blayais...

Elsa Provenzano

— 

Le site de la Paillerie à Braud-et-Saint-Louis dans le Blayais.
Le site de la Paillerie à Braud-et-Saint-Louis dans le Blayais. — Corinne Couette

«On était entrain de pêcher et de prendre l’apéro entre amis dans le Blayais et on s’est dit, ce serait cool de faire un festival ici ! Et le lendemain on s’est mis à bosser», raconte Thibault Grenier, le président de l’association «Les créatures du Marais» qui porte le projet. Un an après, le Black Bass festival se prépare pour sa première édition les 5 et 6 septembre sur le domaine de la Paillerie, à Braud et Saint Louis. Une façon pour les 80 bénévoles impliqués sur l’événement d’animer le territoire du Blayais, assez pauvre en offres culturelles.

Du rock au sens large

En têtes d’affiches, on trouve Mars Red Sky, qui était au Hellfest cette année, et Pendentif, découverte  du printemps de Bourges en 2011. Dix groupes de rock ( John and the Volta, Dr Gonzo, Naya etc.) se produiront au total sur le domaine de Paillerie, un ancien domaine viticole du 17 e siècle. «On entend rock au sens large, il y a du hip hop, du folk, de la pop et presque du hard rock avec le groupe Gâtechien. On voulait que le festival soit accessible à tout monde et pas seulement aux rockeurs chevronnés», précise Thibault Grenier. Le budget de l’événement s’élève à environ 40 000 euros. Les organisateurs ont eu recours au soutien des collectivités, à un appel aux dons et à des partenariats privés, notamment avec l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux. Le pass deux jours coûte 20 euros, le billet pour le vendredi soir 10 euros et celui pour le samedi, 12 euros. Les organisateurs estiment qu’il leur faut attirer au moins 800 personnes pour réussir leur pari.

La billeterie est ouverte

Pour acheter vos places, rendez-vous soit chez Total Heaven 6 rue de Candale à Bordeaux, soit à Blaye, à l’espace culturel du centre Leclerc ou encore en ligne : www.blackbassfestival.com