A Bordeaux, des applications mobiles sur les déplacements récompensées par Vinci autoroutes

MOBILITES Vinci Autoroutes a organisé à Bordeaux un concours auprès d'étudiants et de start-ups, pour qu'ils développent de nouveaux outils numériques sur les déplacements. Trois projets ont été récompensés...

Mickaël Bosredon

— 

L'application mobile Hello Bordeaux est une sorte de coach personnel des déplacements
L'application mobile Hello Bordeaux est une sorte de coach personnel des déplacements — Hello Bordeaux

Trois projets numériques bordelais viennent d’être récompensés par Vinci autoroutes, qui organisait au Node, à Bordeaux, un «marathon collaboratif» de 48 heures pour «repenser les mobilités du quotidien.» «Nous avons créé à la fin de l’année 2013 le «lab Vinci autoroutes», une structure pour la conception de nouveaux services, très orientés numériques, explique Olivier Alamo, directeur marketing et services chez Vinci autoroutes. Nous partons du principe qu’au-delà de ce que nous faisons en interne, il y a forcément des idées ailleurs à aller chercher.»

En partenariat avec la Communauté urbaine de Bordeaux, l’Ademe et Blablacar (un site de covoiturage), Vinci a ainsi proposé à des étudiants et des start-up de plancher sur de nouvelles applications mobiles. «En utilisant nos données, et celles de la CUB, nous leur offrons par ce biais la possibilité de tester  leurs applications «dans la vie réelle» sur nos réseaux.»

Des projets qui récompensent les déplacements vertueux

Le prix du meilleur concept a été attribué à Hello Bordeaux, sorte de coach personnel enregistrant chacun de nos déplacements. «Grâce aux données que l’on nous a fournies, et que nous avons modélisées, nous avons ensuite projeté un changement dans les habitudes de mobilité, avec un système de gratification lorsque l’utilisateur adopte des pratiques vertueuses. Comme un coach sportif, en somme» explique Camille Picot, de Hello Bordeaux, à la base un groupe de designers bordelais.

Le prix du meilleur usage des données a été remporté par Drive Us, qui a pour ambition d’inciter les utilisateurs à des pratiques de mobilité vertueuses en utilisant des procédés issus de l’univers des jeux vidéo. «Par exemple, l’utilisateur remporte des points s’il privilégie le covoiturage, précise Olivier Alamo. Cela peut paraître paradoxal que Vinci autoroutes incite au covoiturage, mais nous partons du principe que nous sommes un acteur de la mobilité qui doit participer à la mise en place de nouvelles mobilités, car cela n’a aucun sens de vouloir maintenir un individu par véhicule sur nos autoroutes, et que cela peut permettre de lutter contre la congestion de nos réseaux.»

Les lauréats accompagnés

Le projet CarPet a lui remporté le prix du jury. Il s’agit d’un compagnon de route, surtout destiné aux jeunes et aux enfants. Ces derniers ont accès à des jeux qu’ils obtiennent grâce aux comportements vertueux de leurs parents au volant.

Les lauréats seront accompagnés financièrement à hauteur de 5.000€. «Mais nous allons surtout leur apporter notre suivi logistique et un plan marketing» insiste Olivier Alamo. Ces applications devraient être disponibles pour le grand public à partir de septembre.