Ligue 1: Les supporteurs des Girondins en veulent à leurs dirigeants

FOOTBALL L’annonce de la non-venue de Zidane n’a pas plus à de nombreux fans bordelais, qui ont villipendé leur club via les réseaux sociaux…

Marc Nouaux

— 

Les supporteurs girondins au stade Chaban-Delmas lors du match de Ligue Europa contre Bruges le jeudi 20 septembre 2012.
Les supporteurs girondins au stade Chaban-Delmas lors du match de Ligue Europa contre Bruges le jeudi 20 septembre 2012. — JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Il y a des annonces qui passent mal. Celle de Jean-Louis Triaud, affirmant que Zidane ne sera pas l’entraîneur de Bordeaux, en fait partie. Evoquée depuis deux semaines, la possibilité de sa venue était au centre de toutes les discussions à Bordeaux. Au point que l’hypothèse, peu probable il y a deux mois, était devenue crédible aux yeux de tous. Même le club des Girondins en a joué, au point d’insérer une image de Zidane dans un teaser diffusé par Girondins TV, annonçant la conférence de presse de Triaud de lundi dernier. 

«On a fait une erreur»

Une facétie que les supporteurs n’ont pas apprécié, accusant le club de diffuser de fausses promesses. Via Twitter, les Girondins ont souhaité se défendre, parlant de « coup de poker ». « On a fait une erreur, le teaser de la conférence de presse de lundi. C’est vrai, sinon on n’a pas attisé le buzz. » Mais non-contents de la probable arrivée de Sagnol au lieu de celle de Zidane, certains se sont montrés virulents sur les réseaux sociaux tout au long de la fin de journée de mercredi tandis que les plus modérés exprimaient leur désarroi.

 

Le responsable du compte twitter des Girondins a eu plus de boulot que d’habitude. Cela devrait être plus calme avec Sagnol, malgré ses 58 sélections en équipe de France.