DELOCALISATION

Indemnités de licenciement en hausse chez Arena

« La perspective de perdre le contrat avec Laure Manaudou a pesé lourd. » Le député girondin Jean-Claude Garraud (UMP), médiateur du conflit social à l'usine Arena de Libourne, s'est félicité hier de l'accord proposé mercredi soir par la direction au...

« La perspective de perdre le contrat avec Laure Manaudou a pesé lourd. » Le député girondin Jean-Claude Garraud (UMP), médiateur du conflit social à l'usine Arena de Libourne, s'est félicité hier de l'accord proposé mercredi soir par la direction aux 169 salariés. L'implication des pouvoirs publics aurait été déterminante : « J'ai mis la pression sur le groupe en alertant le gouvernement. La marque est étroitement associée aux couleurs de la France et j'ai demandé au ministre des Sports d'encourager Laure Manaudou à ne pas renouveler son contrat si les salariés n'obtenaient pas le maximum. »

De 7 500 euros la semaine dernière, la prime est ainsi passée à 12 000 euros, plus 400 euros par année d'ancienneté. « La direction s'est aussi engagée à reclasser tout le monde dans un rayon de 50 km autour de Libourne », note le député. La direction attend la fin de la négociation pour confirmer ces modalités. L'usine doit fermer fin mars et la production doit être délocalisée vers la Chine.

M. G.