La Girafe tord le cou aux habitudes de travail

EMPLOI Un nouvel espace de travail partagé vient d'ouvrir ses portes à Bordeaux, dans le quartier des Chartrons...

Mickaël Bosredon

— 

Sabine Marzat a investi près d'un million d'euros dans le projet d'espace de travail partagé La Girafe à Bordeaux
Sabine Marzat a investi près d'un million d'euros dans le projet d'espace de travail partagé La Girafe à Bordeaux — S.ORTOLA/20MINUTES

Un grand plateau de travail partagé pouvant accueillir une douzaine de personnes. Un espace de réunion, une salle de visioconférence, et une vaste cuisine. Et surtout, un superbe patio. Bienvenue à La Girafe, nouvel espace de coworking qui vient d’ouvrir ses portes, place Saint-Martial dans le quartier des Chartrons.

Lorsqu’elle se cherchait de nouveaux locaux pour son entreprise, Aviva (assureur pour les professionnels), Sabine Marzat a eu le coup de cœur pour ce vaste espace de 400 mètres carrés. «C’était évidemment trop grand pour moi, raconte-t-elle, mais je savais que beaucoup de professionnels, d’indépendants, de salariés, ont du mal à trouver des lieux sur Bordeaux, alors je me suis rapproché de la coopérative des Tiers-Lieux», une association qui accompagne et soutient les projets d’espaces de travail partagé en Aquitaine. «Entre la rénovation des locaux, l’installation des connexions informatiques, c’est un investissement de près d’un million d’euros, souligne Sabine Marzat, mais ma banque m’a suivi dans ce projet.»

80€ la semaine

Une autre entreprise, une agence de communication, a également élu résidence dans les lieux. Les douze postes de travail répartis sur le plateau seront réservés aux travailleurs indépendants, ou salariés, qui ont besoin d’un espace de travail pour une journée, une semaine, ou plusieurs mois. «Les tarifs sont de 20€ par jour, 80€ la semaine, et 300€ le mois, TTC» indique Maxime Arnaud, de la coopérative Tiers-Lieux.

Avec La Girafe, c’est le huitième tiers-lieux qui ouvre sur Bordeaux. L’Aquitaine en recense désormais vingt-neuf. «Ils doivent permettre à des salariés ou des travailleurs indépendants en mission sur Bordeaux de trouver des endroits agréables où se poser quelques temps, et s'ouvrir également à de nouveaux univers professionnels, analyse Sabine Marzat, mais ils ont aussi vocation à s’adresser aux travailleurs locaux. Plutôt que de perdre une heure ou plus dans les déplacements, ils peuvent jouer le rôle de bureau intermédiaire, entre le lieu de vie et le lieu de travail.»

Les locaux sont situés au 20, place Saint-Martial à Bordeaux. Contact : maxime@tierslieux.net ou contact@lagirafebordeaux.fr. Pour les autres espaces de coworking: www.tierslieux.net