EMPLOI

Les chiffres girondins du chômage contestés

« Tout le monde nous dit que le chômage baisse, mais ce n'est pas vrai. On nous dupe », s'écrit Patrick Gimond, président de l'Apeis Gironde (association de chômeurs et précaires).

« Tout le monde nous dit que le chômage baisse, mais ce n'est pas vrai. On nous dupe », s'écrit Patrick Gimond, président de l'Apeis Gironde (association de chômeurs et précaires).

La spécificité du département réside dans le nombre d'emplois saisonniers, liés au tourisme ou à la cueillette. « Alors quand on ne prend pas en compte, dans les demandeurs d'emploi, les intérimaires ou les personnes en CDD, les chiffres peuvent être sujets à caution », explique l'association de chômeurs. Cette année, le nombre des personnes qui travaillaient au moment du comptage, mais étaient quand même en recherche d'emploi, a doublé en Gironde.

Les derniers chiffres disponibles, ceux du mois de novembre 2006, indiquent que la Gironde comptait officiellement 9348 personnes sorties de l'ANPE. En réalité, seules 2 321 d'entre elles ont réellement connu un retour à l'emploi.