Selon EDF, toute la Gironde a dû retrouver son jus

©2006 20 minutes

— 

Tous les foyers girondins devaient retrouver la lumière, hier soir. Quatre jours après les chutes de neige qui ont provoqué des coupures d'électricité chez 65 000 Girondins, EDF annonce enfin un retour à la normale.

Il restait quatre cents foyers sans électricité, en milieu de week-end, mais le réseau haute tension fonctionnait à nouveau. Les difficultés à rétablir le courant étaient dues à des conditions d'accès difficiles dans certaines zones et à de nouveaux incidents dans les secteurs boisés, selon EDF. Pour la CGT-Energie, il s'agit d'un manque de moyens et d'anticipation. Pourtant, deux cents agents venus du Sud-Est pour renforcer les équipes étaient présents dès jeudi. Outre les pannes, notamment dans le Médoc, le Libournais, le Blayais et le Langonnais, EDF a aussi dû faire face, dans la nuit de samedi à dimanche, à des vols de gazole sur la centaine de groupes électrogènes installés. « On nous a siphonnés le carburant sur la plupart des groupes, il a fallu les réalimenter dans la nuit », indiquait hier EDF.

O. D.