Le préfet répond enfin aux demandes des Don Quichotte

©2006 20 minutes

— 

Les Don Quichotte touchent au but. Le secrétaire général de la préfecture, François Pény, et le premier adjoint au maire, Hugues Martin, ont fait, hier, des propositions concrètes aux Enfants de Don Quichotte. Elles entrent dans le cadre du plan d'actions du gouvernement. Courant mars, le préfet débloquera trois logements dans le parc HLM et une dizaine de places en centre d'hébergement et de réinsertion sociale. Par ailleurs, une trentaine de places d'hébergement de stabilisation, avec un accompagnement de réinsertion, seront ouvertes 24 h/24. Jusque-là, la mairie accepte que les sans-abri restent dans les locaux de gaz de Bordeaux, estimant que l'« occupation » est bien gérée.

« On a l'impression d'avancer, se réjouit Marie Lorher. L'hébergement de stabilisation est une victoire pour ceux qui se retrouveront dans la précarité ». Dès aujourd'hui, des chambres d'hôtel seront mises à la disposition des sans-abri du mouvement.

O. D.