Vachet risque la prison

©2006 20 minutes

— 

L'ex-directeur du centre naturiste de Montalivet, Didier Vacher, risque trois ans de prison, dont un avec sursis, et 300 000 e d'amende. C'est la peine requise mardi par le procureur, devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Huit autres des onze prévenus ont écopé de peines plus légères, pour abus de biens sociaux, abus de confiance ou recel. Les avocats de la défense ont plaidé hier et le jugement a été mis en délibéré. Cette action en justice a été initiée par des actionnaires de la Socnat, société gestionnaire du site. Ils accusent Didier Vacher de blanchiment d'argent et d'escroquerie en bande organisée. Il avait réussi à prendre la tête du centre naturiste en 1999, grâce à divers soutiens financiers.