Bordeaux: Coup d'accélérateur sur le projet Brazza, rive droite

URBANISME Les premiers aménageurs du futur quartier Brazza à Bordeaux viennent d'être désignés...

Elsa Provenzano

— 

Un des projets de rénovation de la halle Soferti. 
 
Un des projets de rénovation de la halle Soferti.   — Y.Tohmé Architects & associates

Le groupement «Studio Brazza», qui rassemble l'Adim (filiale de Vinci construction), plusieurs promoteurs (Kaufman & Broad, Eden et Nouvelles fonctions urbaines), la banque Crédit Agricole et le bailleur social Mesolia, vient d’être désigné pour aménager les 2,7 hectares de l’ilot Soferti Garonne.

Le périmètre du quartier Brazza, au débouché du pont Chaban-Delmas:

Il se situe devant l’ancienne usine Soferti, qui produisait des engrais, en bordure du fleuve. La mairie étant propriétaire de ces terrains, l’opération pourrait avancer rapidement et devancer le projet Bastide-Niel, situé à proximité. Le dépôt des permis de construire est prévu au printemps 2015 et les premiers habitants du quartier pourront emménager en 2015/2016.

Deux hôtels et 400 logements sur Soferti

Sur ce premier ilot, environ 55.000 m2 seront construits dont 10 à 15.000 m2 pour créer des bureaux, 5.000 m2 pour installer des équipements sportifs indoor (un projet de vagues de surf est à l’étude) et 26.500 m2 dédiés à l’habitat, soit environ 400 logements. Des locaux artisanaux pour accueillir de petites entreprises sont aussi prévus sur le site. Plusieurs projets sont à l'étude pour réhabiliter la halle Soferti.  Deux hôtels, l’un proche d’une auberge de jeunesse et un autre assez haut de gamme sortiraient également de terre. «Mais tout ça reste à préciser», a souligné Elizabeth Touton, adjointe au maire chargée de l’urbanisme.

Quelques 8.000 habitants attendus

Youssef Tohmé, architecte urbaniste et Michel Desvigne, architecte paysager, supervisent l’ensemble de l’opération Brazza qui concerne 53 hectares, soit à peu près la même superficie que les Bassins à flot. Au total, la mairie et la Communauté urbaine de Bordeaux détiendront, à elles deux, la moitié du foncier du quartier Brazza. «Youssef Tohmé n’aime pas les grandes hauteurs donc le projet comporte seulement trois immeubles à 40 mètres», pointe Michèle Laruë-Charlus, directrice générale de l’aménagement à la ville de Bordeaux.

A terme, il est prévu que le quartier accueille 8.000 habitants, dont 7.000 dans des logements collectifs. «Il y aura aussi des maisons mitoyennes type échoppes avec des rues étroites pavées», précise Elizabeth Touton.

Le projet d'échoppes du XXIème siècle:

Il y aura des logements collectifs sur pilotis volontairement hauts (4,5 à 5,5 mètres de haut) pour permettre de circuler en dessous.

Des logements à aménager

Certains bâtis seront vendus en «volumes capables», c'est-à-dire qu’ils resteront à aménager et pourront devenir des logements, des commerces, des activités artisanales etc.

«Tout le monde s’y retrouve, les promoteurs peuvent proposer des justes prix et les acquéreurs peuvent acheter à des tarifs abordables et étaler des travaux dans le temps», estime Michèle Laruë-Charlus. «Et cela va nous permettre de répondre à la demande des familles et des couples qui ne trouvent pas de produits sur Bordeaux ou même sur la CUB», ajoute l’adjointe à l’urbanisme. L’ambition de la mairie est de proposer des biens 30 % en dessous du prix du marché. Dans ces volumes capables, une parcelle d’environ 3500 m2 pourrait être réservée à Construction Navale Bordeaux (CNB), pour le stockage de ses catamarans.

Une «Highline» bordelaise

A l’est, sur l’emprise de la ligne de chemin de fer, sur laquelle circule seulement un train par semaine pour approvisionner en blé les Grands Moulins de Paris, un projet de «highline» à la new- yorkaise est évoqué, soit des espaces verts le long des rails. En termes d’équipements publics, il est prévu de construire deux écoles, une médiathèque, un gymnase, une déchèterie et un centre d’animation. Le transport en commun en site propre (bus ou tram) qui est à l’étude pour passer sur le pont Jacques Chaban-Delmas, desservirait ce nouveau quartier.