La salle du Français montera d'un cran

©2006 20 minutes

— 

Haute voltige architecturale pour sauver la grande salle du Français. Le plus vieux cinéma de Bordeaux, fermé depuis mars 2005 pour raisons de sécurité, accueillera bien un complexe cinématographique dernier cri, courant 2008 si tout va bien.

Après un premier refus, le Circuit Georges Raymond (CGR), propriétaire des lieux et porteur du projet, a obtenu l'aval de la ville et des Bâtiments de France. Une solution architecturale audacieuse a été trouvée : la grande salle de style xviiie siècle, qui devait être démolie, sera finalement « démontée et remontée à l'identique, un étage et demi plus haut pour libérer du volume », explique l'architecte des Bâtiments de France (ABF), François Gondran. Un compromis qui devrait permettre à CGR d'aménager un complexe à la fois moderne et rentable, en plein centre-ville. « Et de conserver l'âme du lieu », se félicite Michel Duchêne, adjoint à l'urbanisme à la mairie. Le permis de construire a été délivré le 13 décembre. « Il y aura douze salles, soit 2 096 places au total », précise l'élu.

Marion Guillot