«Paix du ciel» : une famille dans l'attente

©2006 20 minutes

— 

L'autopsie d'un corps retrouvé mardi sur une plage de La Tremblade, en Charente-Maritime, se poursuivait toujours hier soir à l'institut médico-légal de Bordeaux. Les premières constations faites dans l'après-midi n'avaient pas permis d'établir s'il s'agit du corps de Jérôme Royer, jeune marin de 23 ans disparu dans le naufrage du chalutier Paix du ciel le 15 décembre au large d'Hourtin.

Mardi, l'autopsie pratiquée sur un autre corps retrouvé samedi dernier à Hourtin, avait permis de l'identifier comme étant celui de l'autre marin porté disparu, Aurel Barbanneau, 20 ans. Hier soir, la famille Royer était donc encore dans l'attente. Pendant ce temps, la justice poursuit son enquête sur les circonstances du naufrage, dans lequel seul le capitaine du navire avait eu la vie sauve, réussissant à nager jusqu'à la plage. Une information judiciaire a été ouverte contre X pour homicides involontaires. Il s'agit d'établir où se situait exactement le Paix du ciel au moment du naufrage et s'il n'était pas en train de pêcher trop près de la côte.

Sophie Lemaire