Les nouveaux hangars débarquent

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Boutiques fermées, fréquentation restreinte... les hangars des quais sont en pleine hibernation depuis le départ cet automne de Truffaut et Bricorama. En pleine transition plutôt, puisque les travaux d'aménagement des bâtiments inoccupés viennent de commencer en vue de l'ouverture en mai du Quai des marques. Ce nouveau projet, porté par le propriétaire Affine, vise à redynamiser le site en proposant des produits issus des collections passées de grandes marques. Mais le groupe a dû modifier son projet juste avant Noël, diminuant la part des boutiques d'habillement au profit des magasins d'équipement de la maison. La commission départementale d'équipement commercial (Cdec) ayant donné son accord en 2004 pour un pôle commercial dédié majoritairement à la maison, une réorientation trop importante de l'offre aurait nécessité un nouvel agrément.

« Nous voulions éviter un nouveau passage en Cdec, c'est désormais acquis, se félicite Alain Chaussard, dirigeant d'Affine. Non que nous la craignions, mais afin d'éviter de repousser encore l'ouverture du Quai des marques. » Cette nouvelle mouture n'est pas non plus pour déplaire aux commerçants du centre-ville, qui suivent avec intérêt les divers projets de ce type qui fleurissent en Gironde. Trois associations ont ainsi déposé un recours contre le futur « Village de marques » de Saint-André-de-Cubzac. « Notre projet n'est pas concurrent du centre-ville, estime Alain Chaussard. Au contraire, nous travaillerons ensemble. »

Sophie Lemaire

Les enseignes ne sont pas encore connues, mais Affine annonce une quarantaine de boutiques proposant des produits de milieu et haut de gamme à prix attractifs, dont deux tiers en équipement de la personne.