Remous dans le sillage d'Airbus

©2006 20 minutes

— 

La société landaise Cema, sous-traitante d'Airbus, a été placée mercredi en redressement judiciaire. C'est l'une des premières conséquences directes des difficultés rencontrées par Airbus sur l'A380, auquel l'entreprise située à Tarnos est associée. Spécialisée dans l'outillage, Cema devait fabriquer pour Airbus la chaîne de montage de la pointe avant de l'appareil. Mais les retards accumulés par le géant européen de l'aéronautique sur l'A380 l'ont conduit à différer certains engagements. Privé des rentrées d'argents escomptées, le sous-traitant, qui emploie cent douze personnes, s'est retrouvé en cessation de paiement. Le tribunal de commerce de Dax a décidé d'une période d'observation de huit mois.