Les têtes de Kalisto blanchies

©2006 20 minutes

— 

Happy end pour les huit administrateurs de la PME girondine Kalisto, qui avait fait faillite en 2002. Le tribunal de commerce a estimé mercredi qu'ils n'avaient commis aucune faute de gestion et les a exhonérés de toute sanction. Les mandataires liquidateurs pourraient faire appel. Ils veulent que les administrateurs remboursent les 48 millions d'euros de passif de l'entreprise. Spécialisée dans les jeux vidéo, elle a employé jusqu'à 300 salariés.