«En 2014, le chantier va se transformer en stade»

EQUIPEMENT La livraison du nouveau stade de Bordeaux est toujours prévue pour avril 2015...

Elsa Provenzano

— 

Avancée des travaux du nouveau stade de Bordeaux, fin janvier 2014
Avancée des travaux du nouveau stade de Bordeaux, fin janvier 2014 — Philippe Caumes

L’ouvrage sorti de terre, après un peu plus d’un an de travaux, est impressionnant. «2014 est une année charnière, pendant laquelle le chantier va se transformer en stade», a souligné jeudi Dominique Fondacci, président de la société Stade Bordeaux Atlantique, maître d’ouvrage sur le projet. Il assure que la livraison en avril 2015 est toujours d’actualité.

«Les structures de béton et celles métalliques qui portent les gradins vont être finies dans les semaines à venir. Le bol est en train de se terminer et on arrêtera la centrale à béton fin février», explique Marc Guerpin, directeur du projet pour le groupement de constructeurs du Nouveau Stade de Bordeaux. Les marches d’accès au stade ont commencé à être posées, au total les emmarchements mis bout à bout représenteraient 14 kilomètres.

Deux fois le poids de la Tour Eiffel

Au printemps, les aménagements extérieurs pourront commencer. «Dans les charpentes métalliques, il y a 12.000 tonnes d’acier, soit deux fois le poids de la Tour Eiffel», explique David Rouxel, responsable grand projet pour la société Castel et Fromaget (Fayat).

La semaine prochaine, une grue spéciale, louée pour l’occasion, va permettre de lever la toiture du stade, dont les 135 tonnes sont assemblées au sol. L’assemblage devrait prendre deux semaines environ. Le choix de la pelouse, qui devra permettre d’accueillir à la fois du foot et du rugby, n’est pas encore arrêté. «Elle devra être conforme au cahier des charges que nous avons demandé», a rappelé Thierry Guichard directeur de projet pour la mairie de Bordeaux. Celle-ci a un rôle de contrôle dans le cadre du partenariat public privé (PPP).