Le tri doit encore gagner Bordeaux

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les bacs verts continuent de fleurir dans l'agglomération. Dernières communes équipées : Ambès et Ambarès, début décembre. Le tri des déchets concerne aujourd'hui plus de 370 000 habitants sur les 660 000 de la communauté urbaine de Bordeaux (CUB), soit 24 villes sur 27. Ne manquent plus à l'appel que les villes de Saint-Louis-de-Montferrand et de Saint-Vincent-de-Paul (qui ont refusé), ainsi que Bordeaux.

L'enjeu consiste à recycler bouteilles en plastique, emballages métalliques et papiers. La mise en place de cette filière a débuté il y a dix ans. « En 1996, certaines personnes ne voulaient pas du bac vert, rappelle Gilles Napias, membre de la direction opérationnelle de l'environnement à la CUB. Mais petit à petit, la tendance s'est inversée et les gens nous l'ont demandé. » Aujourd'hui, le tri des déchets est entré dans les moeurs. « Cela nous faisait un peu peur au début, parce qu'on n'avait pas l'habitude, reconnaît Véronique Bosilo, habitante d'Ambarès. Mais finalement, ça se passe très bien. » Début décembre, un bac a été installé devant chez elle, accompagné d'un fascicule explicatif. « Lors de la première collecte, ils n'ont pas ramassé le bac. L'après-midi, une personne est venue nous expliquer ce qui n'allait pas », raconte-t-elle. « Lorsqu'une ville vient d'être dotée de bacs verts, des équipes vont les vérifier un à un », explique Gilles Napias. « On observe un taux d'erreurs d'environ 10 %, ce qui est un bon chiffre. La population a bien compris le système. »

Reste à finir d'équiper Bordeaux, hors centre historique, dans les deux ans à venir.

Olivier Saint-Faustin

Les chiffres : 4 communes ont été dotées de bacs verts en 2006 : Blanquefort, Saint-Aubin, Ambès et Ambarès. 70 kg par habitant. C'est la quantité moyenne de déchets recyclables récupérée chaque année par la CUB. 2 000 bacs verts ont été distribués en novembre à Saint-Aubin (5 850 habitants). Soit environ un bac pour trois habitants. 20 031 tonnes de déchets recyclables ont été collectées en porte à porte en 2005.