Il veut imposer le concept d'uShip.com en France

TRANSPORTS Le Bordelais Alexandre Xiradakis a pris la direction «France» d'uShip.com, dans le but de démocratiser ce concept de bourse de fret en ligne...

Mickaël Bosredon

— 

Illustration: des camions transportent des marchandises sur l'autoroute A1.
Illustration: des camions transportent des marchandises sur l'autoroute A1. — M.LIBERT/20 MINUTES

Il a eu l’idée de se rapprocher de la plateforme uShip.com, après avoir tenté de «rapatrier un scooter de Paris à Bordeaux, sans trouver de solution satisfaisante.» Le Bordelais Alexandre Xiradakis, professionnel du net depuis  15 ans, a pris la direction «France» de uShip en juillet dernier. Depuis la rentrée, il tente de développer l’offre de cette bourse de fret en ligne.

Lancé en 2003 à Austin, aux Etats-Unis, uShip permet de connecter les personnes ayant des chargements encombrants à expédier, et les professionnels du transport ayant de la place dans leurs véhicules. «Dans le monde du transport, il faut savoir que 50% des camions circulent sans être plein, il y a donc un important potentiel d’optimisation des coûts pour les transporteurs» souligne Alexandre Xiradakis. Pour les particuliers, l’avantage est évidemment d’obtenir des prix plus bas. «Les personnes qui passent par uShip obtiennent, en moyenne, des tarifs 40% en dessous des prix classiques» assure le Bordelais. La plateforme se rémunère, elle, avec le transporteur, en lui prenant entre 5 et 10% de la prestation finalisée sur le site.

Colis-voiturage et transport de passagers

Le site est souvent sollicité pour des déménagements, ce qui intéresse particulièrement les professionnels qui effectuent, généralement, le trajet retour à vide après leur prestation «classique.»

«Ce concept est très développé aux Etats-Unis, moins en France, où il faut faire beaucoup de pédagogie, auprès des transporteurs comme du grand public» précise Alexandre Xiradakis. Il va également tenter d’amener le site dans de nouvelles directions. «Nous testons le colis-voiturage sur Bordeaux, et si les résultats sont satisfaisants nous étendrons le concept dans toute la France. Nous souhaitons aussi réaliser du transport de passagers, pour les déplacements des écoles, clubs de foot amateur ou associations...»