Le Pibal débarque à Bordeaux le 8 novembre

DEPLACEMENTS Le vélo dessiné par Starck sera dans un premier temps testé par une vingtaine de Bordelais tirés au sort...

Mickaël Bosredon

— 

Le vélo Pibal dessiné par Starck pour Bordeaux
Le vélo Pibal dessiné par Starck pour Bordeaux — MAIRIE DE BORDEAUX

Le Pibal, ce vélo dessiné par Philippe Starck exclusivement pour Bordeaux, sera livré à partir du 8 novembre, a annoncé mardi la mairie de Bordeaux. Une vingtaine d’exemplaires seront dans un premier temps proposés à l’essai à des Bordelais tirés au sort. Tout le monde peut s’inscrire, sur le site www.bordeaux.fr, jusqu’au 4 novembre. «Les particuliers pourront ainsi le tester en conditions réelles dans les rues de Bordeaux, avant de nous apporter leur retour d’expérience», explique-t-on du côté de la municipalité.

600 exemplaires seront livrés en janvier

En janvier, quelque 600 exemplaires seront alors livrés à la Maison du Vélo, cette structure qui propose du prêt gratuit de vélos. Le Pibal ne servira, en revanche, pas du tout à remplacer les VCub.

La mairie a ainsi revu à la hausse sa commande. « Nous étions au préalable partis sur deux livraisons de 300 vélos, finalement il n’y en aura qu’une seule » dit-on à l’hôtel de ville. En revanche, il n’y en aura pas d’autres en 2014. A terme, le Pibal doit remplacer l’ensemble des 3 500 deux roues de la Maison du vélo. «Cela se fera au fur et à mesure des locations et de l’usure des vélos.»

Le retour d’expérience des Bordelais après leur test de deux mois ne devrait toutefois pas entraîner de modification du Pibal. Celui-ci a en effet déjà été revu par le constructeur, Peugeot, depuis sa première mouture présentée en février, et ne devrait plus subir de transformations. «Il s’agissait surtout de le renforcer» explique-t-on encore à la mairie. Doté d’une plateforme permettant de patiner lorsqu’on se trouve en milieu piétonnier, le Pibal présentait des défauts de soudure à cet endroit. Qui ont été réparés. Le voilà donc fin prêt à emprunter les rues de la ville.