Le coeur du laser mégajoule en place

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

C'est là que se dérouleront les essais nucléaires du futur. Une sphère en aluminium de 10 m de diamètre a été installée mercredi sur le site du CEA-Cesta, au Barp. A l'aide d'une grue géante, elle a lentement pris place dans l'immense bâtiment construit pour accueillir ce nouveau dispositif. Une fois construit, le laser mégajoule permettra à la France de simuler ses essais nucléaires en les reproduisant à échelle infinitésimale. Dans cette sphère convergeront 240 faisceaux laser destinés à provoquer, à toute petite échelle, des réactions thermonucléaires entraînant la fusion d'atomes d'hydrogène.

Ces expériences permettront de tester les armes atomiques sans avoir recours aux essais nucléaires grandeur nature. Elles intéressent également les scientifiques étudiant les domaines de la physique de la matière, l'énergie et l'astrophysique. La sphère, fruit de six ans de travail, est le premier élément de la chaîne laser à être installé dans l'immense bâtiment construit au Barp pour l'abriter. Le dispositif devrait être opérationnel en 2011.

Sophie Lemaire