Les Girondins sauvent leur eau et leurs euros

ECOLOGIE 80000 kits offerts pour réduire la consommation d’eau...

Simon Barthélémy

— 

Illustration eau du robinet.
Illustration eau du robinet. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Un pommeau de douche adapté consommant 10 litres à la minute, contre 15 litres pour un pommeau classique, c’est plus de 80 euros d’économie par an. Un sanisac dans les WC (voir photo), qui prend la place de 2,5 litres d’eau par chasse tirée ? 40 litres gagnés par jour et par foyer. Avec des réducteurs de débit de robinet, ces deux ustensiles font partie des 80000 kits « MAC eau » (pour Maîtrise de la consommation) qui vont être offerts aux Girondins (voir les conditions sur le site jeconomiseleau.org).

135 à 170 euros d’économie

À l’origine de la démarche, le conseil général estime qu’un logement équipé pourrait voir sa consommation baisser de 20 à 30 %, à 85 m3 par an, soit une économie financière de 135 à 170 euros ! Le projet d’un budget de 1,9 million d’euros, est financé pour moitié par le programme Life de l’Union européenne, afin de préserver les ressources en eau potable. « Nous devons agir en urgence d’ici 2015 pour sauver les nappes profondes, où nous captons l’eau potable destinée à 55 % à des usages domestiques », explique Alain Renard, vice-président du conseil Général chargé de l’environnement. « Les nappes constituées pour certaines il y a plus de 65 millions d’années sont surexploitées », signale Marie-Claire Domont, de l’Agence de l’eau Adour-Garonne. « Les prélèvements sont trop importants par rapport au renouvellement naturel des ressources ». Le département compte réduire ceux-ci de 50 millions de mètres, sur 120 millions prélevés par an. Il devra aussi colmater les fuites de son réseau, où s’écoulent le quart de ces eaux. 

Mérignac exemplaire

Récupération des eaux de pluie, chasse au gaspi… En 10 ans, la ville a réduit sa consommation de 20 %, soit 700000 euros d’économie pour 70000 investis. Elle apporte son expertise au programme MAC Eau.