Google prépare la visite virtuelle de vignobles

VIN Une dizaine de châteaux viticoles du Bordelais bientôt sur Street View...

Elsa Provenzano

— 

Le Château Lafon-Rochet à Saint-Estèphe. 
 
Le Château Lafon-Rochet à Saint-Estèphe.   — Google France

C’est un attirail incongru que porte sur son dos l’employé de Google chargé des prises de vues au Château Lafon-Rochet à Saint-Estèphe dans le Médoc. Pour collecter les images qui permettront de créer des vues panoramiques à 360 ° sur Street View (cf.encadré), il est équipé d’un mât muni de quinze objectifs qui dépasse de son sac à dos. Ce dispositif d’une vingtaine de kilos a été développé par Google en 2012 après la voiture, la motoneige, le chariot et le tricycle qui existaient déjà sur le même principe.

Une mise en ligne rapide

Ce sac à dos développé pour les endroits peu accessibles a permis de photographier le Grand Canyon et les Galapagos. Cet été il a été utilisé pour sillonner les rangs de vigne dans une dizaine de propriétés viticoles qui ont noué un partenariat avec Google. Environ cinq heures de prises de vues ont par exemple été réalisées au Château Lafon-Rochet. Dans quelques mois, après l’assemblage des images aux Etats-Unis, il sera possible de faire virtuellement le tour du Château, de visiter les parcelles et les chais. «Ces patrimoines viticoles intéressent un public international», précise Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, porte-parole de Google France. De son côté Basile Tesseron, directeur général du Château Lafon-Rochet se réjouit à l’avance : «je suis trois mois par an à l’étranger donc je pourrai faire visiter notre propriété à distance».

Les partenariats ne prévoient aucun échange financier. Pour Google il s’agit de «nourrir le moteur de recherche avec le contenu le plus exhaustif possible».

Street View

Sur Google maps, le programme Street view s’active lorsqu’on fait glisser Pegman (le petit bonhomme jaune) sur la carte. Une navigation virtuelle est alors proposée dans les rues.