Un élu socialiste demande la suspension du jumelage entre Bordeaux et Saint-Pétersbourg

SOCIETE Il dénonce la loi «réprimant les homosexuels» prise par les autorités de la ville jumelle de Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

Matthieu Rouveyre, président du groupe socialiste à Bordeaux
Matthieu Rouveyre, président du groupe socialiste à Bordeaux — S.ORTOLA/20MINUTES

Président du groupe socialiste de Bordeaux, Matthieu Rouveyre a demandé ce jeudi au maire de la ville Alain Juppé (UMP) de «suspendre le jumelage entre Bordeaux et Saint-Pétersbourg.» Il dénonce une loi «stigmatisant et réprimant les personnes homosexuelles» prise par les autorités de la ville russe et «qui s’est étendue à tout le pays, entraînant une montée des violences homophobes dans tout le pays.»

«Bordeaux, poursuit le jeune élu d’opposition, entend porter les valeurs d’humanité et de tolérance, notamment au travers de ses jumelages. Elle se doit aujourd’hui de réagir.»

Manifestation dimanche

Il prend exemple sur les villes de Reykjavik et de Berlin qui «envisagent de faire de même avec Moscou, leur ville jumelle» croit savoir Matthieu Rouveyre. Et de conclure que «la suspension de ce jumelage est une protestation minimale. Émanant d’un ancien Premier Ministre, elle pourrait en entrainer d’autres et inviter le pouvoir politique Russe à revenir sur cette détestable législation. Nous avons les moyens d’agir, ne détournons pas le regard.»

L’élu, actuellement en campagne auprès de Vincent Feltesse, candidat PS aux municipales de Bordeaux en 2014, abordera cette question lors du prochain conseil municipal le 23 septembre.