Novart, bouillon de culture contemporaine

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Inutile de chercher une thématique, ou même une ligne directrice. Pour sa cinquième édition, le festival Novart célèbre une fois encore la création artistique contemporaine dans toute sa diversité et sa richesse. Danse, théâtre, arts visuels..., une centaine de représentations seront données pendant un mois dans divers registres.

Ce programme est le fruit du travail en commun de vingt-trois partenaires, dont le CAPC, le centre Jean-Vigo, le Glob Théâtre ou encore la Rock School Barbey. Ici, pas d'équipe dédiée créant une programmation de toutes pièces. Novart fait figure de label pour un rendez-vous annuel que se donneraient les institutions culturelles pour faire la part belle aux formes d'expression contemporaine. « Nous fonctionnons comme une équipe de sport collectif, explique le coordinateur de l'association, Gérard Lion. Ce sont les apports de chaque membre qui font la qualité de l'ensemble. » Au risque de perdre en lisibilité pour le spectateur. « C'est vrai que nous aurions besoin d'un fil rouge, comme un lieu où les gens pourraient se retrouver pendant ce long mois de Novart, reconnaît Gérard Lion. Nous aimerions aussi pouvoir nous associer à la production de spectacles, pour que le nom du festival puisse raisonner ailleurs. Mais pour ça, il faut plus de moyens. »

Principal soutien financier du festival, la municipalité s'interroge sur les orientations à donner à sa politique culturelle. Bordeaux se cherche toujours un « grand événement », susceptible d'attirer les regards, et pense de plus en plus à Mira!, festival dédié aux cultures de l'Europe du Sud, dont la première édition bordelaise a connu un beau succès au printemps. Qu'en sera-t-il alors du développement de Novart ? « Créer une grande fête, un grand rassemblement comme la Fête du fleuve, ça n'est pas notre rôle, reconnaît Gérard Lion. Mais Novart pourrait être la structure idéale pour attirer des événements forts : faire venir Zingaro ou Mnouchkine par exemple. Il n'y a pas de raison que Bordeaux reste à l'écart de ces spectacles référents pour le public. »

Sophie Lemaire

Le programme de Novart, qui comprend de nombreux spectacles gratuits, est à consulter sur le site Internet de la mairie : www.bordeaux.fr