L'alcool chez les jeunes : un mal aquitain

©2006 20 minutes

— 

La culture festive de l'Aquitaine pourrait lui porter préjudice. A l'occasion des Etats généraux de lutte contre l'alcoolisme, demain à Bordeaux, la préfecture et la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) soulèvent un mal aquitain : l'ivresse régulière chez les jeunes. La région détient la seconde place de ce palmarès, derrière la Bretagne. Pour la Drass, la consommation d'alcool chez les jeunes est source de dépendance ou d'accidents de voiture.

L'an dernier, 30 % des garçons et 15 % des filles ont connu des ivresses répétées (plus de trois fois dans l'année), des chiffres supérieurs à la moyenne nationale. Pour cette raison, la préfecture cherche à repérer les personnes à risque. Et dans le cadre d'un programme pilote, six cents médecins ont été formés depuis un an au repérage précoce et aux interventions brèves. Une démarche efficace puisque selon une étude de la Drass auprès de cent médecins, 23 % des patients sont revenus à une consommation normale d'alcool.

O. D.

Au Palais des congrès, à 14 h. www.etats generauxalcool.fr