«L’idée, c’est de décrocher des étoiles au Michelin»

GASTRONOMIE L'homme d'affaire bordelais Bernard Magrez revient pour 20Minutes sur son projet de restaurant avec Joël Robuchon...

Propos recueillis par Elsa Provenzano
— 
L'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez
L'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez — S.ORTOLA/20MINUTES

Mardi, Joël Robuchon, le célèbre chef étoilé, annonçait qu’il allait prendre la tête du futur restaurant de Bernard Magrez. L’homme d’affaires bordelais explique à quoi va ressembler cet hôtel-restaurant de luxe, dont l’ouverture est programmée en mars 2014.

Décrivez-nous l’établissement…

C’est un hôtel particulier du 19 e siècle, entouré d’un parc, que je viens de racheter à la famille qui l’occupait. Il est situé en face de l’institut culturel Bernard Magrez, rue Labottière, Six suites de luxe sont prévues au premier étage. On a fait des études et les gens aiment bien le style Napoléon III, toutes les chambres et l’entrée seront décorées de cette façon.

Pourquoi avoir choisi Robuchon et quels objectifs vous êtes vous fixés?

Joël Robuchon et moi sommes très liés et nous avons déjà collaboré sur d’autres projets. C’est un grand chef avec de l’expérience. Au début, je n’osais pas lui proposer, par peur qu’il dise non et, lui aussi hésitait à me faire part de son enthousiasme. Je suis ravi car c’est son premier restaurant en Province ! Situé au rez-de-chaussée de la bâtisse, il comprendra cinquante couverts. Et l’objectif, bien sûr, c’est de décrocher des étoiles au Michelin.

Le projet ne s’arrête pas à la gastronomie…

En effet il va dans le sens de tout ce que je fais aujourd’hui. Il y aura la possibilité d’un package vitivinicole avec, par exemple, un cours de dégustation dans la cave de l’hôtel avec le directeur du Château Pape Clément. Des expositions et ma collection d’œuvres d’art personnelle seront aussi visibles, à l’institut culturel, juste en face.

Bientôt 41 Châteaux

Ce sera son troisième Château en Espagne. Bernard Magrez sera propriétaire du vignoble Jumilla, situé dans le sud de l’Espagne, d’ici septembre. Un achat qui portera à 41 le nombre de ses acquisitions.