Un nouveau centre commercial pour le quartier Saint-Louis

BORDEAUX Alain Juppé a lancé ce mercredi le démarrage des travaux d'un nouveau centre commercial dans le quartier Saint-Louis, très attendu des riverains...

Mickaël Bosredon

— 

L'actuel centre Leclerc du quartier Saint-Louis sera détruit et remplacé par un bâtiment plus moderne
L'actuel centre Leclerc du quartier Saint-Louis sera détruit et remplacé par un bâtiment plus moderne — S.ORTOLA/20MINUTES

Le projet est attendu depuis des années par les riverains. Et le maire Alain Juppé a rappelé que, «en 2008, on l’avait déjà évoqué.» Il est maintenant sur les rails. Un nouveau centre commercial va voir le jour dans le quartier Saint-Louis/Chartrons, à la place de l’actuel centre Leclerc. «Construit en 1973, c’est aujourd’hui le plus vieil hypermarché Leclerc du Sud-Ouest» a rappelé Jacques Vallois, propriétaire des lieux, mercredi matin lors du lancement officiel des travaux.

Un nouvel hypermarché de la marque sera construit à côté de l’existant. Ce dernier sera détruit en juin 2014, à la livraison du nouveau bâtiment. L'enseigne en profitera pour agrandir sa surface de parking, et en créer un en souterrain, d’une capacité de 152 places, pour arriver à un total de 420 place sde stationnement. Elle réhabilitera également l’ancienne gare attenante, afin d’y créer 1700 mètres carrés de surface commerciale. «Parmi les enseignes proposées, il y aura un pressing, un snack, un opticien et un institut de beauté, indique Jacques Vallois. Pour le reste, ce n’est pas encore arrêté. Les magasins seront en forme de boxes ouverts sur la rue et sur le parking.»

Une partie du magasin fermé pendant les travaux

A la fin de l’année 2014, c’est donc un complexe flambant neuf, et moderne, qui verra le jour. «Le centre actuel ne correspondait plus à ce que l’on attend d’un centre commercial moderne», a lancé Alain Juppé, qui a également rappelé qu’il se trouve «juste à côté des Bassins à flot, le quartier qui va le plus se transformer à Bordeaux ces prochaines années, avec la création, notamment, de deux mille logements.»

Deux nouveaux accès seront également créés, côté rue du Jardin Public. Une bouffée d’air frais, souligne Nathalie Delattre, maire-adjointe du quartier, «car cela va permettre un autre accès pour les livraisons, qui se feront toutes dans un entrepôt couvert, ce qui n’est pas le cas actuellement, créant de nombreuses nuisances pour les riverains.»

En attendant, et pendant la durée des travaux, la surface du parking a été ramenée à 159 places (au lieu de 390), et à partir d’octobre 2013, une partie du magasin actuel sera fermé. «Nous garderons uniquement la surface alimentaire, qui représente 90% de notre chiffre d’affaires, pour supprimer tout ce qui concerne le textile», précise Jacques Vallois.