A Vinexpo, une valise en or à 250.000 euros

COMMERCE La maison Cordier Mestrezat présente des mallettes d’exception au salon Vinexpo de Bordeaux...

Mickaël Bosredon

— 

"L'unique", est un coffret doré à l'or fin, comportant quatre bouteilles de château Yquem 1893
"L'unique", est un coffret doré à l'or fin, comportant quatre bouteilles de château Yquem 1893 — DR/TWIN

Ce sont les produits phares de Vinexpo à Bordeaux. La célèbre maison de négoce bordelaise, Cordier Mestrezat, présente en avant-première au salon professionnel du vin à Bordeaux, sa nouvelle gamme de coffrets de luxe. De très grand luxe. Il s’agit de quatre coffrets contenant chacun quatre très grands crus, intitulés 4Box. «Tous ces coffrets d’exception ont été réalisés par des artisans bordelais» insiste David Bolzan, directeur général de Cordier Mestrezat.

Le premier d'entre eux, proposé à 50.000€ (HT), est en bois. Mais pas n’importe quel bois. «La mallette a été fabriquée avec le chêne de Marie-Antoinette, tombé dans les jardins du château de Versailles en 2003», raconte David Bolzan. Racheté par le célèbre propriétaire Bernard Magrez à l’époque afin de fabriquer des barriques, les restes ont donc servi à la création de cet écrin. « Il n’y en a que quinze exemplaires. A l’intérieur se trouvent quatre bouteilles de château Pape-Clément, évidemment», l’un des plus grands vins racheté par Bernard Magrez.

Un seul exemplaire a été vendu pour l’instant, «à un client asiatique» se contente de dire David Bolzan, qui espère en écouler d’autres durant Vinexpo.

En véritable python ou dorée à l’or fin

Autre mallette entièrement réalisée à la main également, celle en python d’Indonésie. «Elle a été fabriquée avec la peau d’un véritable python, d’une longueur de dix mètres. C’est une œuvre d’Alexandre Mareuil, un maroquinier bordelais», précise David Bolzan. La «python 4Box» est proposée au prix de 12.000€. Une commande, d’un Singapourien, a été passée.

«L’unique» n’a elle pas encore trouvée preneur. Mais cela ne saurait tarder. Malgré son prix affolant: 250.000€ (HT). «Elle a été réalisée par une créatrice bordelaise, Véronique Debord, à la feuille d’or 24 carats.» A l’intérieur, un véritable lingot d’or de 1 kg a été glissé, pour rappeler la couleur du vin qui compose la caisse, un château Yquem. Du millésime 1893. Un vin extrêmement rare. Un seul exemplaire de cette caisse a été fabriqué. Qui partira au plus offrant.

Avec ces produits d’exception, Cordier Mestrezat vise une clientèle haut de gamme internationale. Essentiellement asiatique. «Ils sont très friands de ces produits de luxe fabriqués main, à l’inverse de l’industrie lourde présente chez eux», analyse David Bolzan.

Retrouvez ici la vidéo de la fabrication de la mallette "L'unique" par la créatrice bordelaise Véronique Debord :

 


Cordier Golden 4Box® EN par CordierMGC