Les salariés de Solectron fixés sur les modalités du plan social

©2006 20 minutes

— 

Le vote a eu lieu à bulletins secrets mercredi. Les salariés de Solectron-France, filale d'un groupe de sous-traitance électronique implantée à Canéjan, ont accepté à 62 % les modalités de mise en oeuvre d'un huitième plan social. Approuvé par plusieurs syndicats mais jugé insuffisant par la CGT, il prévoit une indemnité minimale de licenciement de 45 000 euros. Il devrait concerner au moins 180 personnes sur les 700 employés du site girondin.