Bordeaux: Cédric Briant serait mort par noyade

FAITS DIVERS Les premiers éléments de l'autopsie incitent les enquêteurs à penser que Cédric Briant est mort noyé.....

Elsa Provenzano

— 

Cédric Briant, un étudiant de 21 ans, a disparu près de la Garonne à Bordeaux dans la nuit du 18 au 19 mai 2013
Cédric Briant, un étudiant de 21 ans, a disparu près de la Garonne à Bordeaux dans la nuit du 18 au 19 mai 2013 — DR

Une autopsie du corps découvert samedi dans la Dordogne, sur le port de la Plagne, a eu lieu lundi matin. «Le décès serait survenu par noyade, même si des analyses complémentaires sont attendues», a déclaré Agnès Auboin, secrétaire générale du procureur de la République de Bordeaux.

Une lésion au dessus d’un oeil a été observée par les médecins légistes et laisse penser qu’une chute sur une surface plane (goudron, ciment) s’est produite. Cette blessure, survenue avant le décès, n’est pas responsable de la mort du jeune homme. «Il n’y a aucune blessure de défense et cela constitue un indice important», a précisé Agnès Auboin.

Il s’imaginait à la Rochelle

Ce sont les vêtements (chemise bariolée, pantalon de marque, chaussures bateau) et la présence de sa carte nationale d’identité qui permettent aux enquêteurs de supposer qu’il s’agit de Cédric Briant. Ce jeune niortais de 21 ans était porté disparu depuis le 19 mai au petit matin, après une soirée arrosée avec des amis. Une expertise ADN a été demandée.

L’enquête se poursuit et a permis d’établir qu’il se trouvait près de la maison écocitoyenne vers 3h le 19 mai au matin. Un témoignage a permis de savoir qu’il était désorienté et se croyait sur le port de la Rochelle. Il est ensuite parti vers Cap Sciences, les caméras de vidéosurveillance permettant de l’identifier sur le pont Chaban-Delmas jusqu’à 3h44. Mais au delà, on perçoit juste une silhouette qu’on ne voit pas quitter le pont.