Haro sur les enlèvements

©2006 20 minutes

— 

La gendarmerie prend très au sérieux les tentatives d'enlèvements d'enfants en Aquitaine. « Si les parents repèrent des comportements inhabituels aux abords des écoles, ils ne doivent pas hésiter à appeler », insiste le commandant Philippe Guisset. Un numéro vert a été mis en service hier midi (0 800 566 483), relié à un centre de renseignements créé au sein de la caserne Battesti de Mérignac. Sur le terrain, un nouveau groupe de cinq enquêteurs a été affecté dans le nord de la région (Gironde, Dordogne, Lot-et-Garonne). Il renforce les effectifs de la cellule « 64-40 », déjà en activité dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes. Ces deux départements avaient connu cinq tentatives d'enlèvements d'enfants entre octobre 2005 et janvier 2006. Deux nouvelles tentatives ont été signalées les 9 et 12 octobre dernier, cette fois-ci en Dordogne et en Gironde. Ce dispositif doit permettre d'établir d'éventuels liens entre ces affaires.

M. G.