Un faux agent Sncf repéré à la gare Saint Jean

FAITS-DIVERS Lundi soir un homme de 25 ans se faisant passer pour un agent de la Sncf a été repéré par le personnel de la gare Saint-Jean. Il est présenté en comparution immédiate ce mercredi midi…

Elsa Provenzano

— 

Bordeaux, 20 janvier 2013. - Parvis de la gare Saint-Jean de Bordeaux. - Photo : Sebastien Ortola
Bordeaux, 20 janvier 2013. - Parvis de la gare Saint-Jean de Bordeaux. - Photo : Sebastien Ortola — S. Ortola / 20 Minutes

L’ usurpateur, originaire de Tahiti, se servait de son uniforme d’agent pour voyager dans toute la France sans être inquiété par les contrôleurs. Il a déjà été condamné pour les mêmes faits il y a deux ans. Ce sont des agents qui ont repéré l’individu, lundi, alors qu’il se trouvait à la gare Saint-Jean.  

Il a reconnu avoir acheté la tenue complète d’agent (anorak, polo et badge) sur le site officiel du fournisseur de la Sncf après avoir fourni un matricule lui-même usurpé.

Une imprimante à billets et des clés dérobés

Dans un casier réservé aux agents qu’il s’était lui-même attribué, les enquêteurs de la brigade des cambriolages de la sûreté départementale ont retrouvé une imprimante à billets et des jeux de clés servant à ouvrir des trains et des locaux dont l’accès est réservé aux agents.

«J'ai une vocation pour la Sncf »

L’enquête a montré que l’imprimante avait été volée par effraction il y a dix jours, dans le casier d’un agent, à Bordeaux. «J’ai une vocation pour la Sncf , j’aurais aimé y travailler» a-t-il déclaré à la police pour s’expliquer. Son usurpation aura duré quelques semaines, il est entendu par le tribunal correctionnel de Bordeaux pour usage de fausse qualité et vol par effraction.