Eau, déchets... Juppé s'attaque à la CUB

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le maire UMP de Bordeaux ne jure plus que par l'eau et les déchets. Fermement décidé à récupérer le fauteuil d'Alain Rousset (PS) à la tête de la Communauté urbaine (CUB), Alain Juppé s'est saisi de deux dossiers épineux. Cet après-midi en conseil municipal, il s'attaquera au prix et à la qualité de deux services publics : l'élimination des déchets ainsi que l'eau potable et de l'assainissement. Si ces compétences relèvent de la CUB, le maire UMP de Bordeaux ne cesse, depuis son retour aux commandes, de critiquer la gestion d'Alain Rousset. Ce dernier a mis en place une inspection générale des services, pour remettre de l'ordre dans les affaires de l'agglomération. Mais tout n'est pas encore réglé : accusation de détournement de fonds par la Lyonnaise des Eaux (30 millions d'euros entre 1997 et 2004, selon un audit), absence de collecte sélective à Bordeaux... Alain Juppé souhaiterait redéfinir les rôles de chacun afin de « défendre les intérêts » de sa ville. Le Conseil de la CUB, vendredi, s'annonce animé.

Marion Guillot