Alerte après deux tentatives d'enlèvement

©2006 20 minutes

— 

La gendarmerie sur le qui-vive, après deux nouvelles tentatives d'enlèvement d'enfants. Elle a annoncé la mise en place d'un centre de coordination des renseignements recueillis pour toute la région et bientôt d'un numéro vert. Les 9 et 12 octobre, deux garçons de 11 et 12 ans ont failli être enlevés à Naussannes (Dordogne) et Castillon-la-Bataille (Gironde). A chaque fois, un automobiliste a tenté de contraindre les enfants à monter dans sa voiture à la sortie du collège. Les deux garçons ont réussi à prendre la fuite. La gendarmerie indique n'avoir établi « aucun lien entre ces faits et les tentatives d'enlèvement perpétrées il y a un an dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes ».

S. L.

La cellule d'enquête spéciale « 64-40 » avait été créée par les gendarmes en 2005, après cinq tentatives d'enlèvement d'enfants, âgés de 8 à 15 ans, perpétrées dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.