Les huîtres déconseillées par le ministère de la Santé

©2006 20 minutes

— 

« Faire ce rappel en ce moment, en Gironde, est malvenu. » Le directeur de la section régionale conchylicole, Charles Mauviau, dénonce les recommandations adressées aux médecins girondins, le 7 octobre dernier, par la direction générale de la santé (DGS). « Un simple rappel », selon la DGS, qui leur conseille de recommander aux patients fragiles – âgés, sous traitement, immuno-déficients, les femmes enceintes – « d'éviter la consommation de produits de la mer crus, en particulier d'huîtres ». Alors que les analyses sont bonnes depuis cinq semaines, les ostréiculteurs s'interrogent sur « l'acharnement de la DGS ».

La veille sanitaire mise en place le 6 septembre, après deux décès à Arcachon, dont un reste inexpliqué, n'a toujours pas été levée. Selon l'avis de la DGS, « les investigations se poursuivent au niveau des huîtres et de l'eau. » Les professionnels, qui n'ont encore touché aucune aide, rencontrent le sous-préfet aujourd'hui.

M. G.