"Il me tarde d’assister à une vraie audience au tribunal"

— 

Sébastien Bossuet, 18 ans, terminale électro-technique

Que penses-tu du fonctionnement de la justice, après avoir vu le film de Depardon ?
« Pour un petit verre de trop ou pour un joint, on prend une peine de prison ou un retrait de permis ! Mais quelqu’un qui bat sa femme, on ne lui donne rien ou presque. C’est pas normal et ça prouve que la justice a des défauts. Je trouve aussi anormal que des violeurs puissent sortir un jour de prison. Et la justice ne dit pas tout, elle protège certaines personnes… Il arrive qu’on apprenne des choses plusieurs années après un procès.

As-tu déjà eu affaire à la justice directement ou dans ton entourage ?
Non, dans ma famille on est clean ! Je n’ai jamais eu affaire à des juges.

Que t’apportent ces échanges avec les futurs magistrats ?
Pour moi, c’est une perte de temps. Je suis en bac pro électro-technique, je suis ici pour apprendre un métier. Je ne me sens pas vraiment concerné par la justice… Et les auditeurs ne font que défendre les magistrats et les avocats ! Mais c’est quand même intéressant.

Philippe Tong, 19 ans, terminale électro-technique

Que penses-tu de ces séances avec les auditeurs ?
C’est intéressant de voir comment la justice fonctionne. Nous, on ne connaissait que ce qui est dit dans les médias. Il me tarde d’assister à une vraie audience au tribunal, de voir l’ambiance.

Que penses-tu de l’intervention des auditeurs de l’ENM ?
Ils ne sont pas toujours très objectifs, mais il faut les comprendre ! C’est leur futur métier et ils défendent leurs convictions.

Recueilli par M.G.