Le neuf bâtit à tout-va mais se vend moins

©2006 20 minutes

— 

Dans les cinq ans à venir, près de 7 000 nouvelles habitations devraient voir le jour à Bordeaux. L'attractivité de la ville et la pénurie de certains types de logement nécessitent en effet des constructions supplémentaires. Selon l'agence d'urbanisme A-urba, Bordeaux a accueilli 14 000 nouveaux habitants entre 1999 et 2005 et la communauté urbaine 34 000 sur la même période. Le centre de Bordeaux étant saturé, les projets immobiliers voient le jour en périphérie, à l'image du programme Bouygues à Bordeaux-Lac, avec ses 1 550 logements, des Bassins à flots avec leurs 3 300 logements ou de la Bastide 2 et ses 2 800 logements.

Le neuf et les achats sur plan n'ont pourtant pas la cote. « Ça se vend moins bien actuellement qu'au premier semestre 2006, car pour les placements, les gens sont perdus avec les nouvelles lois et les réformes, explique Thibaut Sudre, notaire. Et pour se loger, les prix sont trop élevés. »

O. D.