Une attaque souterraine contre le candidat Juppé

©2006 20 minutes

— 

Les campagnes électorales accouchent souvent de révélations. Trans'cub a dégainé quatre jours avant le premier tour des municipales : l'association dénonce les conditions de construction du parking souterrain Jean-Jaurès par la société BP 3000, lorsqu'Alain Juppé était maire et président de la CUB.

En 2002, la mairie de Bordeaux a accordé à l'entreprise un permis de construire pour la réalisation d'un septième niveau, alors que les élus de la CUB n'avaient voté que pour six étages et qu'aucun avenant ne leur a jamais été présenté. Mais alors que les taux de fréquentation du parking sont inférieurs aux prévisions, BP 3000 réclame 12 millions d'euros à la CUB pour divers litiges et dépassements, dont 3 à 4 millions d'euros pour la construction du septième niveau. Des négociations sont en cours pour solder le contentieux, a indiqué la CUB qui confirme les faits. Trans'Cub a demandé le retrait de la candidature Juppé. Sans succès.

S. L.