Une cabine pour essayer sans se déshabiller

TECHNOLOGIE Il s'agit de l'un des concepts présenté au village de l'innovation de Bordeaux, jusqu'au 31 mars...

Elsa Provenzano

— 

La cabine d'essayage virtuelle, présentée à Bordeaux lors de la semaine digitale
La cabine d'essayage virtuelle, présentée à Bordeaux lors de la semaine digitale — S.ORTOLA/20MINUTES

Un rêve pour les accrocs du shopping qui veulent essayer un maximum de tenues en un minimum de temps. Un des stands du village de l’innovation, inauguré lundi à l’hôtel de ville de Bordeaux, présente une cabine d’essayage virtuelle. L’écran tout en longueur repère la silhouette de la personne qui s’installe devant. Celle-ci choisit en levant la main la tenue qu’elle souhaite essayer. «La robe a une physique, une matière. Elle est vraiment en 3D. On peut se retourner et voir le vêtement sur soi», souligne John Miles, le directeur de la société Space 3D qui a conçu l’appareil, un prototype qui sera commercialisé d’ici environ trois mois.

Essayer après la fermeture

La société participe à la semaine digitale pour présenter sa cabine et trouver un partenaire dans le quart Sud-Ouest de la France. Une dizaine de personnes ont travaillé pendant deux ans sur ce projet qui utilise la réalité augmentée. Les 16-25 ans sont les cibles principales. «L’idée c’est qu’une jeune fille va se prendre en photo et envoyer l’image sur Facebook. Et ainsi de suite, il faut que ce soit viral», explique John Miles. Le concept fait quelques curieux qui attendent surtout la commercialisation pour voir ce que cela va donner. La cabine pourra proposer plusieurs milliers de références. L’essayage des robes de mariées (plutôt long) pourrait être influencé par le concept. «On peut aussi imaginer une cabine installée dans la vitrine, quand le magasin est fermé», pointe le directeur de la société. Le coût d’acquisition d’un appareil serait aux environs de 3.500 euros.

Le village de l’innovation installé à l’hôtel de ville de Bordeaux reste accessible au public jusqu’au 31 mars. Il est ouvert de 12h à 20h pendant la semaine et en nocturne lundi et mercredi. Plus d’informations sur: semainedigitale.bordeaux.fr